Le directeur général de l’Entreprise nationale de l’Exploitation de l’Or, M.Benzerga, a été relevé de ses fonctions par le ministre de l’Energie et des Mines.

Selon le Journal El-Watan qui a donné l’information, la décision été prise par le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, « en raison des problèmes financiers et des dettes cumulées par l’entreprise depuis l’installation de son désormais ex-DG, en 2007 ».  Ancien conseiller de Chakib Khelil, M. Benzerga a été, pour rappel, cité dans plusieurs scandales qui ont secoué cette entreprise, notamment dans la plus marquante arnaque montée par l’australien GMA Ressource (ex-actionnaire majoritaire de l’ENOR) et dans l’esclandre relatif à l’utilisation d’une quantité importante de produit toxique dans les mines d’or de Tamanrasset, dont 578 550 kg de cyanure. Ecartant l’éventuel partenariat avec la société russe Vertex Mining, notre source a expliqué que cette manœuvre aurait été faite dans la perspective de l’adhésion de l’ENOR au groupe industriel minier Manadjim El Djazaïr, précise la même source.

Cela intervient quelques jours seulement après l’attribution d’un champ minier à un opérateur russe. L’entreprise minière russe Vertex Mining pourrait, en effet, être sélectionnée pour relancer l’exploitation des gisements d’or de Tirek et  d’Amesmessa (Tamanrasset), que le groupe Sonatrach exploite seul après le retrait de l’australien GMA Ressources, avait annoncé l’APS début juillet, auprès d’une source proche du dossier. L’entreprise russe négocie actuellement un projet de mémorandum d’entente devant cadrer les négociations qui seront engagées à cet effet, précise-t-on de même source. Le projet attend son approbation par Sonatrach, propriétaire de l’entreprise  ENOR qui détient les licences d’exploitation de Tirek et d’Amesmessa. Vertex Mining a été présélectionnée parmi 4 entreprises étrangères qui ont répondu à la consultation lancée par l’Algérie pour trouver un partenaire  technique apte à exploiter avec Sonatrach les gisements de Tirek et d’Amesmessa.

Toutefois l’information n’a pas été confirmée par le ministère de l’Energie.

E. W.