Le selectionneur national, Christian Gourcuff, devra animer une conférence de presse le 4 aout prochaina fin de donner des détails sur son plan de travail et des objectifs qui lui ont été asignés. Son but : faire mieux que son prédécesseur, Vahid Halilhodzic.

Il fera donc, en ce début du mois d’août, un bref passage à Alger. Pour rappel, c’est le 19 juillet denrier que la Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé l’arrivée de ce technicien français à la tête de la barre technique des Verts en remplacement du franco-bosniaque, Vahid Halilhodzic. Christian Gourcuff devra entamer son travail, comme l’a précisé l’instance fédérale, le 1er août.

Advertisement

Même si ça n’a pas été dit officiellement jusque là, il est clair que parmi les objectifs qui seront fixés au coach, la qualification au prochain Mondial, en 2018 en Russie. En ce qui concerne la CAN 2015, qui se déroulera au Maroc, même si la FAF ne va pas afficher clairement ses ambitions, il se murmure que le Français veut faire pour hisser les Fennecs en finale de cette compétition continentale. Il ferait ainsi mieux que son prédécesseur, Vahid Halilhodzic.

“Un contrat d’objectifs concernant les prochaines coupes d’Afrique 2015 et 2017 ainsi que la coupe du monde 2018 sera mis en place”, avait ainsi indiqué la FAF le 19 juillet denrier. L’autre mission de Christian Gourcuff est la “formation et le développement de la Direction Technique Nationale” ainsi que la mise sur pieds d’une équipe nationale A’, composée de joueurs locaux, qui prendra part au CHAN (championnat africain de football). Une compétition à laquelle seuls les joueurs évoluant sur le continent sont autorisés à participer.

Alors que le plan d’action de Christian Gourcuff se dessine, son équipe est encore loin d’être complète. Plusieurs postes clefs n’ont pas encore été pourvus. Si Yazid Mansouri a été désigné manager de l’équipe nationale et Belahdji Hassan reconduit en tant qu’entraineur des gardiens de but, la FAF n’a pas encore choisi qui seront les prochains entraineur national adjoint et le préparateur physique. Deux postes à responsabilités qui ne peuvent être occupés que par des techniciens algériens.

Elyas Nour