Qui a dit que les hôpitaux étaient insuffisamment approvisionnés en médicaments ? Qui s’est plaint de l’insuffisance des médicaments anticancers ? La réalité est tout autre, selon le directeur général de la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), M’hamed Ayad qui a affirmé que l’approvisionnement des établissements publics de santé en médicaments était très bien pris en charge.

« Les médicaments anticancers sont disponibles au niveau de tous les établissements de santé sauf dans le cas d’un seul qui a été remplacé », a indiqué le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), M’hamed Ayad.

S’exprimant sur les ondes de la radio chaîne III, dans l’émission l’Invité de la rédaction, ce matin, le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), M’hamed Ayad, a assuré que l’ensemble des hôpitaux du pays sont régulièrement ravitaillés en produits de soins « en temps réel et en quantité et que les produits médicamenteux sont pleinement assurés. L’intervenant n’a pas omis de signaler certaines perturbations mineures qui font qu’« en raison de dysfonctionnements techniques », il existait quelques problèmes. Pour appuyer ses propos, M. Ayad a affirmé que «la PCH a, lors du premier trimestre de 2015, réalisé plus de 27% des approvisionnements des établissements publics de santé que durant l’année précédente.

Concernant la facture des médicaments importés annuellement par l’Algérie (2 milliards de dollars), M. Ayad signale que la part enlevée par la PCH s’est élevée à 105 millions de dollars, en 2014, « diminuant, cette année, en prix tout en augmentant en volume », en raison d’une révision des prix de laboratoires locaux et étrangers. S’exprimant sur la contribution exclusivement dédiée aux laboratoires étrangers pour l’approvisionnement en médicaments, le DG de la PCH a annoncé que bientôt des appels d’offre seront lancés à l’attention des laboratoires nationaux. A ce propos, il a précisé que 73 unités sont en production dans le pays, et dont 35% de la production est enlevée par son organisme. Il annonce, en outre, qu’une centaine d’autres est en cours de montage.

Nourhane S.