Dans la commune d’Ouled Fayet (wilaya d’Alger), pas moins de 4000 personnes ont été privées pendant plusieurs jours d’électricité pour la simple raison que la direction des travaux publics de la wilaya d’Alger a mené des travaux anarchiques qui ont saboté les installations électriques de cette région. 

 »Cette coupure a été provoquée par des travaux anarchiques de voirie entrepris par une société travaillant pour le compte de la DTP de la wilaya d’Alger », dénonce à ce propos la société de Distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA), filiale de Sonelgaz, dans un communiqué rendu public. D’après la même source, ce genre d’atteintes sur les ouvrages électriques enterrés « est récurrent et a même pris de l’ampleur ». « Il a doublé comparativement aux années précédentes, causant un préjudice important pour la SDA et ses clients », a ajouté la même source. De son côté, la wilaya d’Alger n’a fourni aucune explication sur ce préjudice causé aux citoyens. La seule question qui reste, néanmoins, en suspens : pourquoi les autorités entament des travaux publics sans concertation avec les services de Sonelgaz afin d’éviter de nuire aux ouvrages électriques ?