Tourisme/ Ghoul annonce des facilitations fiscales et bancaires au profit des agences de voyage

0
289

Gisement économique important, notamment pour un pays comme l’Algérie qui dispose de potentialités très importantes, le tourisme est singulièrement négligé dans notre pays. Pour tenter de pallier cette défaillance absurde, le premier responsable du secteur annonce des facilitations fiscales et des crédits seront consentis dès 2016 au profit des agences de voyage algériennes pour encourager le tourisme intérieur, en attendant de disposer des infrastructures et de l’organisation  nécessaires pour exercer quelque attrait sur les touristes étrangers.

En visite au palais de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa, à Constantine, en compagnie de la ministre déléguée chargée de l’Artisanat, Aïcha Tagabou, Amar Ghoul, ministre du Tourisme, a annoncé une série de mesures visant à encourager le tourisme interne et s’articulant essentiellement autour de facilitations fiscales et bancaires.

Il a recommandé, par ailleurs, aux gestionnaires des établissements de tourisme « de se nourrir de l’expérience des entreprises étrangères activant dans ce secteur en Algérie », ce qui permettrait, selon lui, de « corriger certaines erreurs ».

Notons que le ministre n’a pas fourni de détails quant aux modalités et conditions d’accès aux facilitations fiscales et aux crédits bancaires. Simple effet d’annonce?