Les déclarations à la sincérité douteuse du SG du FLN, Amar Saadani, ont suscité des réactions virulentes sur les réseaux sociaux. Les internautes ont dénoncé une manipulation indécente initiée par le pouvoir et ses relais médiatiques.

Les Algériens ont été choqué par ce comportement qualifié de schizophrénique. Ils dénoncent un opportunisme sans limites et des propos hypocrites. L’un de ces internautes a qualifié Saâdani de «Jackie Chan de l’opportunisme».

Le comportement de certains médias gravitant dans la sphère du pouvoir a également été mis à l’index. Furieux de constater leur volte-face, les Algériens ont utilisé des termes très durs pour dénoncer le traitement opportuniste de l’événement par «ces torchons».

Une publication postée sur Facebook, et très largement partagée, a relevé un fait lourd de sens: celle-ci mettait en scène un article publié en 2009 par le quotidien arabophone Ennahar dans lequel on pouvait lire qu’Ait Ahmed était manipulé par «un juif marocain» voulant le propulser à la tête de l’Algérie. Le même internaute à publié en parallèle un article du même quotidien faisant l’apologie d’Ait Ahmed au lendemain de l’annonce de son décès. Les internautes de toutes les sensibilités ont été unanimes à fustiger un comportement indigne et irrespectueux à la fois, pour le grand homme que fut Ait Ahmed et pour le peuple.

Massi Mansour

Notez cet article