Panique à Annaba ! Plus de 200 gendarmes ont été déployés ce mercredi autour des ruines d'Hippone et le mausolée de Sidi Brahim. Une opération de ratissage a été déclenchée dans la forêt qui entoure ce site. Tout a commencé lorsque des services de sécurité ont repéré un individu suspect. 

Ce dernier a pris la fuite au moment où les services de sécurité ont tenté de le contrôler. Dans sa fuite, il a laissé tomber un sac qui contenait une grenade, nous révèlent plusieurs sources locales concordantes. Cet individu a été repéré au moment où une délégation d'artistes étrangers et nationaux s'apprêtait à rendre visite aux ruines romaines d'Hippone, a-t-on encore appris. Ces artistes participaient aux activités du Festival d'Annaba du film méditerranéen (FAFM) qui se déroule en ce moment même à Annaba. Selon plusieurs sources sécuritaires, plusieurs éléments indiquent qu'un véritable attentat terroriste a été déjoué car cet individu suspect aurait envisagé de s'en prendre aux visiteurs, parmi lesquels se trouvaient des artistes étrangers, des ruines d'Hippone.

Advertisement

Il est à souligner, que pour l'heure, l'opération de ratissage se poursuit toujours à Annaba au niveau du même site. Et les autorités locales, comme le ministère de l'Intérieur, n'ont pas encore communiqué sur cette "attaque terroriste" qui aurait été déjouée.