Yennayer 2966/ Les bons plans fête en Algérie et à l’étranger

0
2257

On s’apprête, cette année, à fêter Yennayer de l’année 2966  du calendrier amazigh dans le cadre d’une ouverture timide consentie par le pouvoir algérien à travers une officialisation controversée de la langue amazighe.

Concernant les activités culturelles inhérentes à la fête de Yennayer de cette année, on notera plusieurs manifestations à travers le territoire national et même au-delà. Ainsi, la ville de Guelma verra la projection de trois longs métrages en tamazight et la présentation de pièces de théâtre. De plats traditionnels ainsi qu’une exposition des produits de l’artisanat traditionnel berbère seront également à l’honneur.

Pour sa part, la ville de Tissemsilt abrite plusieurs manifestations, avec un programme riche incluant des expositions de produits d’artisanat et un concours d’art culinaire marqué par la participation de représentantes de 18 wilayas. Cette célébration est marquée par la participation de femmes artisanes des wilayas de Biskra, Tissemsilt, Médéa, Ain Defla, Tizi Ouzou et Skikda.

À Oran, plusieurs conférences ayant pour thèmes “Yennayer, symbole du renouveau amazigh, une histoire à revisiter”, “Yennayer, une fête, une culture et un patrimoine à sauvegarder” et “Yennayer, segment identitaire, pour une journée chômée et payée”, sont au programme.

Plusieurs autres activités en relation avec l’art culinaire, la poésie et l’artisanat seront à l’honneur. Un grand “couscous de Yannayer 2966” sera préparé, dans la soirée du jeudi, et offert vendredi, au public à la Médiathèque d’Oran. Ces manifestations culturelles auront lieu à la Médiathèque d’Oran, au Théâtre régional “Abdelkader Alloula”, à la salle “Es-saada”, à l’Université d’Oran et à l’auberge de la localité de Belgaïd.

À Alger, le  Haut commissariat à l’amazighité (HCA) mobilisera cinq caravanes culturelles qui sillonneront 14 villes d’Algérie du 10 au 13 janvier. Cette tournée culturelle démarrera du Palais de la Culture Moufdi Zakaria à Alger, avant de faire escale à Tizi Ouzou, Mila, Guelma, Bouira, Bejaia, Oran, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Relizane, Ain Defla, Sidi Bel Abbés, Tlemcen et Jijel.

Les Algériens de la diaspora comptent ne pas passer à coté de l’évènement. Plusieurs manifestations sont programmées partout dans le monde pour fêter cet événement.  À Lyon (France), l’association Tagmats fête le nouvel an amazigh au centre culturel de Villeurbanne le samedi 9 janvier 2016.  À Bordeaux, l’Association Culturelle des Kabyles de Bordeaux (ACKB) célèbre Yennayer le 16 janvier à partir de 18h à la Salle Gouffran. Dîner-spectacle groupe musical Midi Berbère, DJ et tombola sont au programme.

En Allemagne, la ville de Freiburg abrite des manifestations culturelles organisées par l’association Amitié Allemagne-Kabylie (DKF) qui a organisé des conférences et une soirée dansante avec Uli et un groupe de musiciens kabyles le samedi 23 janvier

À Londres, Amazigh Cultural Association in UK célèbre Yennayer le 16 janvier de 15h à 19h. un couscous et un concert avec les artistes Chérif Imkhelaf, Les Petits Kabyles, Hamid Tifrani, Kamel, Allaoua Balouli, Uli Rohde sont au programme.

Au Canada, la ville de Montréal abrite elle aussi plusieurs manifestations dont celles organisées par le Centre Amazigh de Montréal , samedi 16 janvier à 17h au Collège de Maisonneuve

À New York, l’Association America Kabylia Friendship & Union invite le sénateur Bernard Kenny (démocrate) et le journaliste Bill Weinbgerg à un buffet berbère et à un défilé de costumes traditionnels.

À Paris, l’Association de culture berbère (ACB) de Paris fête le Yennayer dans ses locaux, dimanche 11 janvier 2015, de 14h à 18h. L’animation musicale sera assurée par Idebbalen de Saïd Akhelfi, Marzouk Mechiche, Moh, ou encore DJ Barek.

Massi M.