Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a révélé, hier dimanche, que le gouvernement compte passer à l’action pour mettre fin à ce qu’il qualifie de « dépassements enregistrés par des chaînes de télévision subversives portant atteinte à l’Algérie et aux symboles de l’État depuis l’étranger ». Le ministre a également affirmé que des mesures, décidées dans un conseil des ministres restreint, vont être mises en application incessamment pour répondre à ces « dépassements ».          

C’est depuis la wilaya de Tlemcen que le ministre de la Communication, Hamid Grine, a révélé hier, que le gouvernement tente de trouver une solution aux contraintes juridiques et diplomatiques afin d’engager des poursuites contre des chaînes de télévision émettant depuis l’étranger, à l’instar d’Al Magharibia TV, qui mènent, selon ses propos, une campagne de dénigrement faite d’insultes et de diffamation à l’encontre de l’Algérie et de ses symboles ».

M. Grine a également fait savoir qu’un conseil des ministres restreint consacré à l’étude de ce problème a eu lieu, précisant qu’un certain nombre de mesures ont été dégagées pour le résoudre. Selon lui, les autorités compétentes dans les pays hôtes vont être saisies incessamment afin de trouver un terrain d’entente concernant le sort de ces chaînes de télévision.

Par ailleurs, M. Grine s’est abstenu de s’étaler sur la question de la couverture médiatique de la campagne électorale qui se pointe à l’horizon. À ce sujet, il s’est contenté d’assurer qu’une feuille de route sera rendue publique le moment venu.

Massi M.

Notez cet article