Après l’Arabie saoudite, le Maroc déclare une « guerre » diplomatique à l’Iran. Les autorités marocaines  ont en effet annoncé avoir rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran accusant Téhéran de soutenir les Sahraouis.

L’annonce a été faite par le ministre des Affaires étrangères, Nacer Bourita, lors d’une conférence de presse à Rabat. Il accuse l’Iran de fournir des armes au polisario. Une « première livraison d’armes a été récemment fournie au Polisario », le mouvement indépendantiste sahraoui soutenu par l’Algérie, via un « élément » à l’ambassade iranienne à Alger, a indiqué M. Bourita. « Le Maroc dispose de preuves irréfutables, de noms identifiés et de faits précis qui corroborent cette connivence entre le Polisario et le Hezbollah   contre les intérêts suprêmes du royaume », a affirmé le chef de la diplomatie marocaine, qui venait de rentrer de Téhéran. L’ambassadeur iranien à Rabat a déjà quitté ses fonctions.

A. O.