Automobile / Le géant chinois BAIC inaugure son usine à Batna et propose une citadine à un prix défiant toute concurrence

0
19803

Le ministre de l’Industrie et des Mines, M. Youcef Yousfi, a inauguré ce samedi une nouvelle usine d’assemblage automobile à Batna. Ces installations sont celles du géant chinois BAIC. La gamme commencera par une citadine affichant le prix de 1.250.000 DA.

BAIC INDUSTRIE INTERNATIONALE ALGERIE prévoit d’atteindre une capacité de production de 180.000 unités à l’horizon 2021″. Pour commencer, l’usine produira 30 000 unités. Le géant chinois ne compte pas se satisfaire du marché algérien et prévoit d’exporter la moitié de sa production.

Selon SARIAK Noureddine, Directeur Général de la BAIC Industrie Internationale Algérie l’entreprise ” a été autorisée à exporter jusqu’à 50% de son volume de production vers les pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). « Des contrats ont été déjà signés avec des partenaires en Égypte, Arabie Saoudite, aux Émirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie », précise-t-il.

La marque chinoise proposera des modèles affichant des prix très attrayants. D’ailleurs, la gamme proposée débute à 1.250.000 DA TTC. La citadine D20 dotée d’un bloc 1.3l essence de 108ch sera la voiture la moins chère du  marché.  

Selon le site internet Auto Algerie, BAIC produira également le X25 doté du bloc moteur essence 1.5l de 114ch, est proposée en deux niveaux de finition, X25 Confort en BVM au prix de 1.750.000 DA TTC, et en BVA à 1.900.000 DA TTC, et la X25 Élite, uniquement en BVA, à 1.999.900 DA TTC.

Le troisième modèle est la X35 1.5l essence 114ch en finition Confort proposée à 2.390.000 DA TTC tandis que le quatrième modèle, le BJ40 animée d’un bloc essence de 2.0l de 190ch est proposé en finition Confort BVM et BVA, aux prix de 4.800.000 DA TTC, et 5.400.000 DA TTC