Le procès de l’ex-patron du DRS, Mohamed Mediène, dit Toufik, et Bachir Tartag, la SG du PT Louisa Hanoune, et Said Bouteflika, s’ouvrira demain au tribunal militaire de Blida, après l’annulation du jugement rendu par le même tribunal le 18 novembre dernier par la cour suprême.

Le procès qui se teindra devant la même juridiction se déroulera sous une nouvelle composante d’officiers magistrats. L’ancienne composante avait prononcé une peine de 15 ans de prison ferme contre les quatre accusés en septembre 2019.

Pour l’accusation de « complot contre l’État », la peine avait été confirmée en appel en février dernier pour les deux anciens chefs du renseignement, ainsi que pour Saïd Bouteflika.

Louisa Hanoune avait, quant à elle, vu sa peine réduite à trois ans de prison, dont neuf mois ferme.