Les habitants de la ville d’Arris, dans la wilaya de Batna, sont en colère. Des dizaines de jeunes ont assiégé, samedi, le siège local de la gendarmerie pour protester contre l’abus de pouvoir dont a été coupable un gendarme.

«Un gendarme a giflé un policier», témoignent certains activistes sur les réseaux sociaux. Selon des témoignages, le gendarme aurait agressé le policier lorsque ce dernier a voulu appliquer la loi. Le fonctionnaire du ministère de la Défense a mal pris la sanction et a administré une gifle au policier.

Le geste, un acte de «hogra», est donc mal vécu. Des photos et des vidéos montrent en effet des gens en colère cernant le siège de la gendarmerie. Cette dernière n’a pas encore réagi.

Rania Aghiles