Malgré une conjoncture difficile et des perspectives économiques des plus sombres, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a assuré à ses partenaires tunisiens, lors de la cérémonie d’ouverture du congrès international de l’investissement qui se tient actuellement à Tunis, que l’Algérie continuera à soutenir son voisin de l’Est sur le plan… socio-économique.

Dans son discours prononcé lors de cette cérémonie d’ouverture, le Premier ministre a exprimé sa confiance quant à la capacité de la Tunisie à surpasser les difficultés économiques auxquelles elle fait face depuis maintenant quelques années.

Faisant des promesses pour le moins surréalistes, eu égard à la crise que connaît actuellement notre pays, M. Sellal a réitéré l’attachement du gouvernement algérien à la politique de soutien menée au profit de son partenaire tunisien. Il a ainsi affirmé que «des mesures seront prises prochainement pour soutenir la Tunisie sur le plan socio-économique».

Ces mesures porteraient essentiellement sur « le maintien du flux touristique, le développement des régions frontalières et la signature d’un accord commercial préférentiel entre les deux pays ».

Massi M.

Article précédentSécurité routière/ La ceinture de sécurité obligatoire pour les sièges arrières
Article suivantEntretien. La hausse du prix du pétrole pour bientôt ?/ Le scepticisme d’un ancien responsable de Sonatrach