Jeunesse algérienne

155 millions de dinars, c’est l’investissement que le ministère de la Jeunesse et des sports a décidé d’offrir au développement de projets pour les jeunes Algériens. Au total 286 projets devront bénéficier de cette enveloppe allouée aux associations nationales et locales, a indiqué ce dimanche le ministre de la Jeunesse et des sports Mohamed Tahmi.

Ce coup de pouce ne fera pas de mal aux jeunes Algériens en manque d’espoir. Fini le « dégoûtage », bonjour l’initiative ? Espérons que 155 millions de dinars puissent donner un nouvel élan au tissu associatif qui se consacre principalement à la jeunesse du pays. Les associations qui profiteront de ce budget seront celles qui proposeront « des projets effectifs qui servent l’intérêt public et contribuent à la sensibilisation des jeunes, a affirmé M. Tahmi, à l’inverse des celles qui sont là pour « amasser de l’argent », a-t-il fait remarqué. Rappelant l’évaluation effectuée par le ministère de la Jeunesse, en la matière « a révélé que 50% des associations qui bénéficient d’une subvention de l’Etat sont absentes sur le terrain ». Ainsi seuls les dossiers solides, et exhaustifs ont été  retenus pour faire partie de ce programme qui prévoit que 80% du financement de ces projets seront financés par l’Etat algérien alors que les 20% restants sont assurés par les associations.

Tous ces projets seront portés par 271 associations locales et 15 nationales situées dans 10 wilayas du centre du pays. Le ministre a promis que des commissions seront mises en place pour faire un suivi de la réalisation de ces projets. Tous les trois mois, elles remettront une évaluation de l’avancement de ces initiatives. Les associations agiront sur différents champs : 118 projets du total sont destinés aux activités éducatives et récréatives, 115 au tourisme et échange entre jeunes, 32 à la prévention des stupéfiants et 6 aux centres de vacances. En revanche, rien n’a été indiqué au sujet des délais de réalisation de ces projets.

La rédaction avec APS

Article précédentAu moins 263 427 Algériens ont déjà dénoncé quelqu’un à la Gendarmerie Nationale
Article suivantUne nouvelle grève à Algérie Poste ?