Pour faire face à une demande de plus en plus constante, le gouvernement prévoit le lancement d’un nouveau programme AADL pour le prochain plan quinquennal.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune dans un entretien accordé à l’agence APS. « Actuellement, nous nous attelons à  l’achèvement de l’assainissement des inscriptions effectuées en 2013. Il est probable que près de 450 000 demandes soient acceptées. Nous avons demandé pour faire face à cette demande l’inscription de 400000 logements AADL supplémentaires pour le prochain plan quinquennal », indique le ministre de l’Habitat. Ce dernier ajoute que son département est actuellement à l’étude des recours et l’authentification des demandes inscrites dans le cadre de l’actuel programme AADL qui prévoit la construction de 230 00 unités, un chiffre largement insuffisant.

Concernant le Logement LPP (Logement promotionnel public), le ministre a indiqué que « à ce jour la demande inscrite auprès du promoteur public, l’ENPI, se situe à près de 43 000 demandes. Alger concentre l’essentiel de cette demande (61%) avec près de 25 000 dossiers déposés. A Alger, près de 15 000 logements ont été lancés dans différents sites (Oued Fayet, Sidi Abdallah, Bouinane) auquel il faut ajouter des assiettes foncières récupérées suite à l’éradication de l’habitat précaire. Les délais de réalisations de ces logements sont fixés à 24 mois à compter de la date du lancement des projets ».

Concernant le logement social, Abdemladjid Tebboune prévoit une offre supérieure à la demande dans le prochain plan quinquennal. «Les demandes de logement retenues s’élèvent à près de 720 000 alors que le prochain plan quinquennal (2015/2019) prévoit la réalisation de 1.2 million de logements sociaux », a-t-il avancé. Mais, dorénavant, indique Tebboune, le gouvernement va construire des logements sociaux dans les communes de demande et non dans les chefs lieux des wilayates comme c’est le cas actuellement.

Essaïd Wakli

Article précédentRevue de presse. A l’heure du référendum, reportage dans un village à la frontière entre l’Ecosse et l’Angleterre
Article suivantAlgérie : Tour de vis sur les importations