L’université de Constantine I se positionne à la 1re place au niveau maghrébin, à la 28e au niveau africain et à la 2 256e place au niveau mondial, enregistrant une progression de 183 places par rapport au classement de janvier 2014.

«Les critères de classement des universités dans le monde dépassent la dimension scientifique à celle commerciale, relevant une amélioration de la position des universités algériennes dans les derniers classements de certaines institutions spécialisées», a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales. M.Mebarki a précisé que les «critères sur lesquels s’appuient les instituts et les établissements spécialisés dans le classement des universités dans le monde, dépassent la dimension scientifique et académique à celle commerciale».

Lire la suite sur L’Expression

Article précédentRevue de presse. L’après-Bouteflika enflamme le sérail
Article suivantRevue de presse. Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande