Depuis quelques années, le cancer de la peau connaît une augmentation inquiétante en Algérie. 

L’été rime en général avec vacances, plage et bronzage sous le soleil, la belle vie quoi ! Qui bronze le plus est le passe-temps favori à la plage et certains sont prêts à passer des heures sous un soleil de plomb. Mais cela n’est pas sans conséquences. Depuis quelques années, le cancer de la peau connaît une augmentation inquiétante en Algérie.

C’est du moins ce qu’a développé, hier, le professeur Amar Khoudja, chef de service de dermatologie au CHU Mustapha-Pacha, lors de son intervention au Forum de DK News. Le professeur assure que chaque année, les structures hospitalières enregistrent entre 5 et 10 nouveaux cas de mélanomes. Le spécialiste impute cette évolution de la maladie au nouveau mode de vie des Algériens.

“Depuis quelques années, nous vivons à l’occidentale. Les Algériens découvrent les vacances et la plage comme cela s’est passé dans les années 1930 en Occident, où le cancer de la peau a connu une forte augmentation”, a encore expliqué le dermatologue. Le professeur a également souligné…

Lire la suite sur Liberté.