Dolor

L’électeur national Djamel Belmadi a révélé, ce matin, jeudi, lors d’une conférence de presse tenue dans l’amphi Omar Kazal, au Centre technique de Sidi Moussa, la véritable raison « choquante » de son exclusion d’Andy Dolor de l’équipe nationale algérienne.

Djamel Belmadi a confirmé que le joueur Andy Dolor, préfère actuellement son avenir avec son club français de Nice, à jouer dans la période à venir avec l’équipe nationale algérienne, après avoir insisté plus tôt pour rejoindre le bataillon des « Verts » de son plein gré.

Belmadi a ajouté qu’il avait reçu un SMS de Dolor, il y a environ quatre ou cinq jours, lui demandant d’être dispensé de jouer pour l’équipe « Desert Warriors » pendant un an, afin de s’imposer comme un acteur clé de son équipe de France Nice.

Belmadi a déploré la façon dont Dolor lui a demandé de l’exempter de jouer pendant un an avec l’équipe nationale algérienne, considérant que l’affaire va bien au-delà de l’envoi d’un SMS, et n’est pas appropriée pour le poste de discuter d’une question très importante liée aux couleurs. de l’équipe algérienne.

Et l’électeur national a ajouté qu’il avait eu un dialogue très houleux avec l’attaquante du club français niçois Dolores, soulignant qu’il l’en blâmait vivement, avant de le jeter également sur les responsables du même club.

Belmadi a déclaré s’être entretenu avec le directeur sportif du club français de Nice, et ce dernier lui a assuré qu’il ne souhaitait pas que ses joueurs africains participent avec leurs équipes nationales, à la compétition de Coupe d’Afrique des nations 2021 au Cameroun.

Belmadi a expliqué que le propre désir du directeur sportif ne s’est pas matérialisé par écrit, et qu’il ne reste pour l’instant qu’un désir oral, contrairement à ce qui a été diffusé récemment, que Dolor a signé un document après avoir rejoint son équipe niçoise, lui interdisant de jouer à « Cannes ». Cameroun.

Dans le cadre de l’évocation du document présumé, Belmadi a révélé qu’il y a environ un mois, il avait reçu des informations selon lesquelles son attaquant Andy Dolor, avait signé un document lors de la signature de son contrat avec son nouveau club français, l’empêchant de jouer avec l’équipe nationale algérienne en la prochaine compétition continentale.

L’entraîneur du bataillon « Desert Warriors » a confirmé que cette information l’avait fortement choqué, mais il a préféré attendre et ne pas préjuger le joueur lui-même, jusqu’à ce qu’il entende toute la vérité de sa part, ce qui s’est finalement passé.

Belmadi est revenu sur l’évocation de l’échec d’Andy Dolor à rejoindre le harceleur des « Verts » en mars dernier, par rapport au désir de ses collègues militants de la Ligue française, qui était urgent de rejoindre le harcèlement en mars dernier, sur la base de ce qu’Islam Soleimani a fait à l’époque. .

L’électeur national a confirmé qu’il blâmait Dolor à l’époque, car il n’avait pas bougé le petit doigt devant la décision de la direction de son ancien club montpelliérain, qui l’avait d’abord empêché de rejoindre le même harcèlement, malgré son grand poids dans l’équipe. , puisqu’il était la première star du club.

Belmadi a reconnu la grande position d’Andy Dollor dans l’équipe nationale algérienne, affirmant qu’il était un acteur très important dans ses plans, mais qu’il devait assumer l’entière responsabilité de la décision de son « coup d’État » contre l’équipe nationale de son pays, l’Algérie. .

Article précédentAlgérie Foot: Belmadi porte la responsabilité du résultat de l’égalité des « Verts » au Maroc
Article suivantDans un livre publié aujourd’hui, Stora révèle les faces cachés sur les « Juifs d’Algérie »