Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbes, a quitté la salle Atlas à Alger, où s’est tenu, hier, une cérémonie de commémoration du premier anniversaire de la mort de Hocine Ait Ahmed. Le discours enflammé du SG du FFS, Abdelmalek Bouchafa, avait, selon toute évidence, déplu aux représentants de la majorité parlementaire, qualifiés d’imposteurs.   

Expliquant les méfaits de la loi de finances 2017 et ses répercussions néfastes sur les Algériens, le SG du FFS, Abdelmalek Bouchafa, a affirmé que la majorité parlementaire ayant porté et soutenu cette loi antisociale est constituée d’imposteurs.

Visiblement embarrassé par les propos durs de M. Bouchafa, le secrétaire général du FLN a quitté la salle Atlas sous les cris de « Pouvoir assassin ».

https://www.youtube.com/watch?v=2Fx8Ih4S4_c

Massi M.

Article précédentAffaire Mohamed Tamalt / Le bureau de l’APN refuse de diligenter une enquête parlementaire
Article suivantFonction publique/ Arrêt total des recrutements à partir du 31 décembre