Voulez-vous savoir ce qui se passe quand une jeune femme portant un hidjab la couvrant de la tête aux pieds marche toute seule à Alger ? Eh bien, il vous suffit de voir la dernière vidéo d’une jeune femme voilée qui s’est récemment filmée  en train de marcher, 45 minutes, seule dans les rues de la capitale.

Récemment, une jeune femme algérienne s’est filmée en train de marcher pendant 45 minutes, seule, dans les rues de la capitale. Sur son passage, elle s’est faite interpellée  plus d’une dizaine de fois par des jeunes loin de faire la différence entre la drague et le harcèlement. La même jeune fille a retenté l’expérience vêtue d’un hidjab. Elle a marché 45 minutes à Alger et le résultat est spectaculaire.

Tout au long de sa balade, la jeune femme n’a pas cessé de se faire accoster par des jeunes hommes qui lui sifflent des mots à l’oreille, la pourchassent ou lui laisse entendre à quel point elle est désirable. Même son voile, censé la rendre invisible aux yeux des hommes, ne lui a pas épargné ces micro-agressions du quotidien qui rendent la vie pénible aux femmes algériennes et leur donnent l’impression que l’espace public est réservé aux hommes et que la place de la femme n’est pas dans la rue.

Cette vidéo prouve que le voile est loin de protéger la femme contre ces harceleurs qui occupent les rues d’Alger et qu’il suffit d’être une femme pour subir le harcèlement de la rue qui, souvent, frôle l’agression…

Nourhane. S.

Article précédentBenyounes : L’Accord d’association Algérie-UE profite plus aux Européens
Article suivantUne académie française dérape : Un scandaleux document stigmatise les musulmans