Vidéo – Hamza Bendelladj, l’Algérien qui a fait le Buzz dans le monde entier !

Hamza Bendelladj, ce jeune hacker algérien de 24 ans est devenu du jour au lendemain une véritable star. Son sourire radieux affiché lors de son arrestation lundi à Bangkok, en Thaïlande, a fait le tour du monde. Toute la presse internationale a diffusé cette image qui a été largement commentée sur la toile et les réseaux sociaux.

Ce jeune Hacker qui a piraté des comptes privés appartenant à pas moins de 217 banques et sociétés internationales a fait donc le buzz. D’autant plus que le FBI le traque depuis 3 ans.

Hamza Bendelladj a fait non seulement les choux gras des médias algériens, mais aussi de tous les médias internationaux.  De la Thaïlande à la Turquie, en passant par l’Europe, l’Amérique Latine et l’Amérique du Nord, l’arrestation du Hacker algérien a alimenté les colonnes de nombreux titres de presse mondiaux. Ainsi, Der Spiegel, l’AFP, Reuters, Washington Post, Le Monde, Libération, The Nation, Hürriyet, etc., on ne compte plus les quotidiens ou sites d’informations universellement connus qui ont mis à la Une cet évènement hors du commun.

Hamza Bendelladj n’a pas manqué aussi d’enflammer  tous les réseaux sociaux où l’information de son arrestation a été relayée à grand échelle. Qualifié de “génie” par les uns, traité de “diable” et de “bandit” par les autres, le jeune hacker algérien a été au coeur de toutes les vives discussions. Jamais un Algérien n’a autant fait parler de lui dans le monde entier. A 24 ans seulement, le jeune Hamza a réussi à faire connaître l’Algérie aux quatre coins du monde. Chose que la diplomatie algérienne n’a guère su faire…

2 comments

bonjour M Abdou Semmar
Ce que vous semblez probablement ignorer sur ce partenariat Asmidal/Grupo Vilar Mir c est qu il prevoyait la réalisation en DZ d une usine d ammoniac par Fertial et dont la capacité devait être de 3300 T/jour soit celle des 3 unités d ammoniac existantes.Ce projet n a jamais vu le jour malgre
– l établissement d un cahier de charges
– le lancement d un appel d offres
et en raison de l aval de SH quant a la contractualisation d une convention portant livraison de gaz a la nouvelle usine
Les pouvoirs publics ont préféré creer une autre joint venture relative au meme projet mais liant SH a une filiale de Grupo Vilar Mir soit Fertiberia plutôt que de laisser le projet se réaliser par Fertial. Ce qui fut fait sans que cela ne dépasse cependant la constitution de la société.
Pour mémoire le projet a été inaugure en 2008 a Arzew par le président Bouteflika et et le Roi d Espagne; sans suite a ce jour.
Le partenariat signe par Asmidal et GVM sous l égide du CPE – présidé alors par Ouyahia- prévoyait la réalisation de la mega usine par Fertial et devait être finance partiellement par les dividendes genere de l exploitation des usines de Fertial de 2005 a 2008. Faute d avoir retenu le schema initial les dividendes correspondants ont du être verses des 2009 aux actionnaires.
comme quoi nos dirigeants ne respectent pas les accords passes et meme s ils les revoient peut etre dans l intérêt du pays ne daignent pas statuer consensuelle ment sur la nouvelle situation de manière a trancher définitivement sur le projet.
Bigre un projet inaugure Boutef et le Roi d espagne en 2008 et dont on ignore le sort encore aujourd hui

bonjour M Abdou Semmar
Ce que vous semblez probablement ignorer sur ce partenariat Asmidal/Grupo Vilar Mir c est qu il prevoyait la réalisation en DZ d une usine d ammoniac par Fertial et dont la capacité devait être de 3300 T/jour soit celle des 3 unités d ammoniac existantes.Ce projet n a jamais vu le jour malgre
– l établissement d un cahier de charges
– le lancement d un appel d offres
et en raison de l absence d l aval de SH quant a la contractualisation d une convention portant livraison de gaz a la nouvelle usine
Les pouvoirs publics ont préféré creer une autre joint venture relative au meme projet mais liant SH a une filiale de Grupo Vilar Mir soit Fertiberia plutôt que de laisser le projet se réaliser par Fertial. Ce qui fut fait sans que cela ne dépasse cependant la constitution de la société.
Pour mémoire le projet a été inaugure en 2008 a Arzew par le président Bouteflika et et le Roi d Espagne; sans suite a ce jour.
Le partenariat signe par Asmidal et GVM sous l égide du CPE – présidé alors par Ouyahia- prévoyait la réalisation de la mega usine par Fertial et devait être finance partiellement par les dividendes genere de l exploitation des usines de Fertial de 2005 a 2008. Faute d avoir retenu le schema initial les dividendes correspondants ont du être verses des 2009 aux actionnaires.
comme quoi nos dirigeants ne respectent pas les accords passes et meme s ils les revoient peut etre dans l intérêt du pays ne daignent pas statuer consensuelle ment sur la nouvelle situation de manière a trancher définitivement sur le projet.
Bigre un projet inaugure Boutef et le Roi d espagne en 2008 et dont on ignore le sort encore aujourd hui

Laisser un commentaire

*