Le président de la JS Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, a fait une proposition pour le moins inédite lors de l’assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football (FAF),qui s’est déroulée, lundi, au CTN de Sidi Moussa.

Après avoir réuni 11 signatures, il a pris la parole pour demander au président de la FAF d’augmenter le nombre de clubs en Ligue 1 à 20 alors qu’il est actuellement de 16 et ce, dès la prochaine saison. Après 21 journées de championnat, le club de Tizi Ouzou, ayant joué 18 matchs, pointe à la 15e et avant dernière place du classement (18 points). Les présents n’ont évidemment pas manqué d’y voir une «manœuvre» pour sauver le club de la relégation.

Mohamed Raouraoua a estimé que cette question, n’étant pas à l’ordre du jour, ne peut être évoquée durant l’AG. Les règlements stipulent que tout membre de l’assemblée qui veut évoquer un sujet quelconque doit déposer la demande au secrétariat de la FAF quinze jours avant. Le président de la FAF a ensuite expliqué à Hannachi que s’il pouvait réunir les signatures des deux-tiers des membres de l’AG, une session extraordinaire allait être provoquée pour étudier ce nouveau système de compétition.

Il a tenu néanmoins à préciser que dans tous les cas de figure, même si cette proposition venait à être adoptée dans l’immédiat, elle ne pouvait être mise en application dès la saison prochaine, la réglementation stipulant que tout changement de compétition ne peut être mis en œuvre qu’en l’espace de deux saisons.

En d’autres termes, si la JSK reste dans le trio du bas du classement, à la dernière journée de championnat, elle se retrouvera inéluctablement en Ligue 2.

Elyas Nour

Comments

loading...
;

Newsletter

;

Recevez chaque jour l'essentiel de l'actualité avec la newsletter d'Algerie Focus

;

;