L’ex-président de la JS Kabylie, M. Mohand Cherif Hannachi, a retiré la plainte déposée contre le bureau de la JSK suite à sa destitution le 7 août dernier. S’exprimant à sa sortie du tribunal de Tizi-Ouzou, M. Hannachi a soutenu qu’il n’a nullement l’intention de déstabiliser le club.

Bien qu’il ait retiré sa plainte en référé contre le directoire installé à l’issue de sa destitution du poste de président de la JSK, M. Hannachi semble toujours croire qu’il est la seule à pouvoir diriger un club de l’étoffe de la JSK. « Je n’ai jamais eu l’intention de déstabiliser la JSK, mais ceux qui m’ont fait ça ne réussiront pas », a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal, ajoutant que « Le nouveau président ne sera pas à la hauteur ».

Il convient de souligner que ce retrait de plainte est sans effet puisque M. Hannachi voulait, à travers cette procédure, annuler la décision prise le 7 août dernier tout en empêchant la désignation d’un nouveau président. Celle-ci faite jeudi avec l’arrivé de Hamid Sadmi, la requête introduite par Hannachi est devenue nulle sans effet ce qui fait de son annulation une simple formalité.

M. M.