Le président de la FAF est en colère

Le Président de la fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, semble être en colère contre la Confédération africaine de football (CAF) au sujet du rejet officiel de la candidature de son vice-président, Bachir Ould Zmirli, au comité exécutif de l’instance africaine. Dans un communiqué rendu public, quelques heures seulement après l’annonce par la Caf de la liste des candidats, la FAF signale qu’elle va introduire un recours.  «Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football a rejeté le dossier de candidature de M. Bachir Ould Zmirli, vice-président de la Fédération algérienne de football et candidat de l’Algérie au poste de membre du Comité exécutif de la CAF, au motif qu’il aurait été déposé hors délais. La FAF a décidé d’introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits», a indiqué la FAF. Selon le quotidien francophone El Watan, Zetchi veut carrément «se retirer de la Commission du championnat africain des nations (CHAN)» dont il est membre. Il aurait même décidé d’ «écourter» son séjour au Maroc où se déroulera, à partir d’aujourd’hui, la cinquième édition de cette compétition. D’autres informations ont fait état d’un «accrochage» au Maroc entre le président de la fédération algérienne et le secrétaire générale de la CAF, l’égyptien Amr Fahmy. Il faut rappeler que l’instance africaine a invalidé la candidature d’Ould Zmirli pour le Comité exécutif «pour avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires», a-t-elle indiqué dans le communiqué sanctionnant les travaux de la réunion de son exécutif tenue avant-hier. Les dossiers devaient atterrir au siège de la CAF, au Caire, en Egypte, avant le 7 décembre. La Faf ne s’est jamais exprimé officiellement sur les circonstances de l’envoi de la candidature d’Ould Zmirli.

Elyas Nour

Football : Zetchi en colère contre la CAF
Notez cet article