L’artiste Cherif Kortbi est décédé vendredi à Marseille des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de son entourage. Le défunt, né en 1937 à Médéa a rejoint la radio nationale avant l’indépendance d’abord en tant que musicien puis en tant que compositeur, avant de diriger l’orchestre de la radio. Il est l’auteur de l’hymne « Min Adjlika ichna ya watani » et a composé également pour plusieurs artistes connus, à l’instar de Lamari, Seloua et Nadia Benyoucef. Le défunt a représenté l’Algérie avec son orchestre dans plusieurs pays et a été durant les dernières années de sa vie, président du jury de l’émission « Noubet el Djil » de la radio el Bahdja qui a permis de découvrir plusieurs jeunes talents.

APS