Nous annoncions il y a quelques jours un imminent remaniement ministériel avec comme changement capital le départ du premier ministre Ahmed Ouyahia, qui serait remplacé selon certaines sources par Ahmed Benbitour. Ce dernier vient de démentir cette information qu’il qualifie « d’intox absurde » qui démontre « la grande faiblesse des centres de fabrication de la rumeur pour des objectifs de manipulation de l’opinion publique et de banalisation des efforts sérieux et patriotiques ».

Il réitère également son refus de réintégrer un gouvernement auquel il s’oppose.

Interrogé par Fodil Boumala sur Res Republica II, Ahmed Benbitour, répond : « Je n’ai pas démissionné comme chef de gouvernement pour revenir comme premier Ministre et avec la même équipe contre laquelle je m’oppose clairement et publiquement en offrant à la société un projet pour une véritable alternative afin d’éviter au pays le démantèlement ».

 » Ma seule ambition, précise-t-il, n’est pas de « revenir » au pouvoir mais d’agir avec d’autres compatriotes soucieux des dangers qui guettent l’Algérie, pour qu’elle revienne ,elle, de loin. C’est-à-dire la mettre sur rail et permettre aux générations nouvelles de prendre son destin (et le leur) en main ». rapporte la même source.

Par ailleurs, selon Radio Kalima, qui cite des sources crédibles, c’est l’actuel ministre de l ‘énergie Youcef Yousfi, qui est pressenti pour remplacer Ouyahia. « Ce changement interviendra en même temps qu’une levée de l’Etat d’urgence », ajoute le site.

RAF