Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a affirmé mardi à Alger que les revendications « rationnelles » formulées par les gardes communaux seront prises en charge. « Il y a dans les revendications des gardes communaux des choses qui sont admissibles et nous essayerons de leur donner le maximum de ce qui est rationnel et logique », a déclaré à la presse M. Ould Kablia en marge d’une cérémonie en l’honneur de la femme algérienne. Il a ajouté que le ministère de l’Intérieur prendra en charge 8 des 14 points de la plate-forme de revendications des gardes communaux. Il s’agit entre autres de l’augmentation des salaires et des primes, le paiement des congés qui n’ont pas été pris ainsi que les heures supplémentaires. « Il y a des points qui sont insensés, à l’exemple des 540 millions de centimes par personne, sans parler de l’augmentation de la retraite », a cependant relevé le ministre.

APS