« Yema », retracera l’histoire de ces mères algériennes victimes des années de terrorisme lors de la prochaine Mostra de Venise.

djamila 421 s2 300x274 -"Yema", un film algérien sélectionné à la Mostra de Venise
Djamila Sarahroui est sélectionnée dans la catégorie Orrizonti

La réalisatrice Djamila Sahraoui présentera son film « Yema » lors de la prochaine Mostra de Venise. Le festival international qui se déroulera du 28 août au 8 septembre, est l’un des plus prestigieux dans le monde du cinéma.

Advertisement

Le film de la réalisatrice représentera l’Algérie pour la catégorie hors-compétition Orrizonti, créée à l’occasion de cette 69e édition du festival italien.

« Yema » raconte l’histoire de Ouardia, une femme algérienne, dont la vie est parsemée de drames. Elle  a perdu ses deux fils : le premier est mort et enterré prés de la maison, le second est le chef d’un maquis terroriste et il est peut-être l’assassin du premier. Un imbroglio familial, qui dévoile les différents personnages de la décennie noire, et la schizophrénie de toute une société.

Un réalisatrice plebiscitée

Djamila Sahraoui a déjà été récompensée pour plusieurs documentaires qu’elle a réalisé, notamment son premier long métrage « Barakat » (2006), primé par une douzaine de prix dans le monde, dont le Prix du Meilleur film arabe au Festival du Caire. Il ne lui manque plus que le fameux Lion d’or à son palmarès.

A travers divers festivals internationaux, elle a été la fidèle représentante du cinéma algérien, souvent absent de ce type de compétition.

Amina Boumazza