Après que le Widad de Tlemcen ait complètement raté son départ en championnat, en essuyant deux défaites, dont une à domicile, et un match nul face au nouveau promu le CABBA. L’entraîneur Abdelkader Amrani, qui est dans le collimateur des supporters du club est monté au créneau en déclarant hier que « personnellement, je m’attendais à ce début de saison difficile puis que mon équipe aura connu des fortunes diverses avec le départ de onze joueurs et l’arrivée de sept nouvelles recrues qui ne sont pas totalement intégrés dans leur nouveau groupe, certains viennent de divisions inférieurs, il va falloir laisser beaucoup de temps pour que ces éléments puisse s’affirmer il suffit de bien les encadrer et de les encourager. Maintenant si on continue à jouer dans un environnement des plus hostiles, je pense qu’on ira pas loin », en enchaînant,  « je suis prêts à partir, si c’est moi le problème, et tout le monde trouvera son compte ». Une sortie fracassante d’Amrani qui résume son désarroi par rapport à ce qu’il vit en début de saison avec son club.

Notez cet article