Islam Khoualed, le jeune athlète âgé de 14 ans accusé par la justice marocaine d’agression sexuelle n’a pas connu d’issue favorable. Détenu depuis plusieurs semaines au centre de protection de l’enfance à Agadir, il a finalement été condamné à une peine de prison ferme.

Depuis plusieurs semaines, l’affaire de mœurs, impliquant ce jeune algérien défraie la chronique et cette condamnation risque à nouveau de susciter plus d’un commentaire. Début février dernier, Islam Khoualed avait été accusé d’avoir agressé sexuellement un enfant marocain âgé de 12 ans lors de son stage de planche qui se déroulait à Agadir. La victime qui a porté plainte était également un participant du stage.  Après une enquête menée par la justice marocaine, l’adolescent algérien a été reconnu coupable, et condamné à un an de prison ferme.

 « Je suis choqué par ce verdict. Nous allons évidemment faire appel en deuxième instance », a  indiqué  à l’hebdomadaire Jeune Afrique, Me Fouad houlemallah, l’avocat de la défense. Alors que le père du plaignant a exprimé son soulagement face à cette condamnation, explique encore la même source. « Je suis très content. En Algérie, les médias ont tout fait pour politiser l’affaire mais la justice marocaine a montré qu’on pouvait lui faire confiance», a-t-il affirmé.

Les parents d’Islam, avaient publié des appels pour dans la Presse Nationale pour réclamer sa libération et obtenir des soutiens de la part de l’Algérie. Sur les réseaux sociaux, une campagne de solidarité avait même été lancée, mais en vain puisque le jeune garçon a été reconnu coupable de cette agression. Les autorités algériennes, en revanche avaient pris le parti de suivre de loin l’affaire mais refusaient de s’en mêler, afin de ne pas politiser ce procès et ne pas entacher les relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maric. Désormais il faudra attendre le procès en appel qui devrait avoir lieu d’ici un mois, pour connaître le verdict final.