Le célèbre chanteur de raï Cheb Akil serait décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, à Tanger au Maroc. L’information, publiée vers 3 heures du matin sur la page facebook d’Envoyés Spéciaux Algériens, a été reprise dans la matinée par Ennahar TV. Aucune confirmation officielle n’a encore été fournie.

Victime d’un grave accident de la route, l’artiste Cheb Akil aurait succombé à ses blessures pendant la nuit, à Tanger au Maroc. Il se trouvait dans cette ville car il devait animer une soirée au Palais des Etoiles de Tanger ce vendredi. Sa femme enceinte, qui se trouvait également dans le véhicule accidenté, serait gravement blessée à l’hôpital Arayech de Tanger.

La page d’information facebook Envoyés Spéciaux Algériens a été la première à diffuser l’information pendant la nuit. La nouvelle a été abondamment commentée toute la matinée sur les réseaux sociaux, puis a été reprise par la chaîne de télévision algérienne Ennahar TV. Néanmoins, nous attendons toujours une confirmation officielle du décès du célèbre chanteur de raï.

Cheb Akil était né en 1983, dans la ville de Khemis-Miliana située entre Alger et Oran. Enfant, il se forge très tôt une culture musicale en écoutant Cheb Khaled, Cheb Mami et Cheb Hasni. Devenu rapidement connu, il écume de nombreuses scènes algériennes, de Béjaïa à Alger en passant par Oran.