Le ticket du tramway de Constantine coûte 40 dinars

0
293

Le prix du ticket du tramway de Constantine a été fixé à 40 dinars. C’est ce qu’a indiqué, aujourd’hui, la Société d’exploitation des tramways (SETRAM). A l’essai actuellement, ce nouveau moyen de transport sera inauguré vendredi 5 juillet prochain.

Le prix pourra être jugé assez élevé comparativement avec celui d’Alger. Le tramway de Constantine parcourt une distance d’un peu moins de 9 kilomètres. Il relie le centre ville, au niveau du stade Ben Abdelmalek, à la cité Zouaghi Slimane. Le ticket du tramway d’Alger, quant à lui, coûte 50 dinars, mais pour tout le trajet qui est de 16,2 kilomètres, reliant les Annassers à Bordj El Kifan. En 2011, lorsque les autorités avaient inaugurées le premier tronçon, de Bab Ezzouar à Bordj El Kifan, d’une longueur de 7 kilomètres environ, le prix avait été fixé à 20 dinars. Ce dernier a été revu à la hausse, une année plus tard, avec la mise en marche du tronçon Bab Ezzouar les Annassers.

Mais, il est vrai que là aussi, il y a des tronçons qui coûtent tout aussi chers. A titre d’exemple, le voyageur devra acheter un ticket de 40 dinars pour se déplacer par le tramway pour aller des Annassers à «Cinq maisons». En définitive, ces nouveaux moyens de transport sont relativement chers pour la «petite bourse» algérienne. Pour rappeler le ticket du métro d’Alger coûte 50 dinars. Un prix fixe et unique pour tout le trajet. Ainsi, même celui qui prend le métro pour aller d’une station à celle qui vient juste après devra payer cette somme.

Le tramway et le métro sont une nécessité d’autant plus que des moyens de transport efficaces et sûrs faisaient défauts dans les grandes villes algériennes. Mais ces prix pénalisent beaucoup d’algériens.

Elyas Nour