La deuxième ville du pays, Oran, a attiré pas moins de 10 millions de visiteurs et d’estivants durant tout le long de cet été 2013. Elle est ainsi la ville la plus attractive en été en Algérie. 

« Les wilayas littorales de l’ouest du pays, notamment Oran qui a attiré plus de 10 millions de personnes, suivie de Aïn Temouchent et de Mostaganem, sont les régions qui ont attiré le plus grand nombre d’estivants », a révélé à ce sujet le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj-Saïd dans une déclaration reprise par l’APS.  Dans une visite de travail à Sétif, à 300 Km à l’est d’Alger, il a expliqué cette estimation concerne la période allant de l’ouverture officielle de la saison estivale, en juin dernier, jusqu’à la fin du mois d’août 2013.

Par ailleurs, les 14 wilayas côtières du pays ont accueilli cet été plus de 60 millions d’estivants, a indiqué encore le même responsable d’après lequel ces chiffres témoignent du succès des plages algériennes « en dépit de certaines insuffisances liées, notamment, au manque de structures d’accueil ». Face à ce problème, Hadj-Saïd a promis que « dans les prochaines années, des efforts seront consentis pour attirer davantage de vacanciers à travers l’encouragement des investissements saisonniers, en particulier dans des camps de toile offrant toutes les commodités pour des séjours de qualité ».