La situation en Tunisie semble se radicaliser. Deux attaques terroristes ont été déjouées ce mercredi dans le pays. L’une d’entre elles était l’oeuvre d’un kamikaze qui s’est fait exploser sur une plage de la ville balnéaire de Sousse, rapporte le ministère de l’Intérieur tunisien.

Le premier attentat suicide dans la ville de Sousse n’a pas fait de mort, mais la présence d’un kamikaze tunisien reste inquiétante. En effet, un homme est mort en se faisant exploser sur une plage de Sousse», a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère. D’après l’agence française,  des témoins ont indiqué que l’attaque s’était produite vers 09 H 30 (heure locale) et visait en fait  l’hôtel Riadh Palm dans le centre de Sousse, une ville habituée à recevoir des touristes.

Le kamikaze a été repéré et pourchassé  par les autorités, mais ce dernier a décidé de se faire exploser sur la plage déserte de Sousse. Le ministère de l’Intérieur n’était pas en mesure de préciser les circonstances de l’attaque, ni l’identité du kamikaze rapporte encore l’AFP

Une seconde attaque était également planifiée à Monastir (à 160 kilomètres au sud de Tunis). Un homme muni d’explosifs aurait eu l’intention de viser le mausolée de l’ancien président tunisien Habib Bourguiba, dans le centre ville. Cette attentat a également été déjoué, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Le jeune  homme qui transportait les explosifs a été arrêté.

Avec AFP

Notez cet article