Un blogueur qui a avait publié sur la toile un photomontage et des caricatures brocardant le président Abdelaziz Bouteflika, a été incarcéré à Alger pour « outrage à corps constitués » et « apologie du terrorisme, a indiqué mercredi son avocat à l’AFP. Abdelghani Aloui, 24 ans, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt le 25 septembre par un juge à Alger, a précisé Me Amine Sidhoum.

Le blogueur est poursuivi pour « atteinte à la personne du président de la République et outrage à corps constitués », a ajouté l’avocat. Il est reproché à M. Aloui d’avoir publié sur sa page Facebook des caricatures brocardant M. Bouteflika et son Premier ministre Abdelmalek Sellal, a précisé Me Sidhoum.

Lu sur l’AFP 

Notez cet article