Si pour les uns la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle est compromise, pour d’autres elle est une évidence. Preuve en est, une grande affiche électorale à l’effigie d’Abdelaziz Bouteflika  a été accrochée sur la façade d’un bâtiment située en plein centre d’Alger.  Un bâtiment qui abrite le siège de l’Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA). Une organisation de masse acquise à la cause d’Abdelaziz Bouteflika.

Cette affiche porte un slogan clair et net : «Oui pour la continuité».  Le oui pour le 4e mandat est donc affiché publiquement et assumé directement. Cette première affiche, présentée publiquement aux électeurs algériens, en dit long sur les préparatifs des partisans du 4e mandat. Ces derniers s’apprêtent à se lancer dans une campagne électorale dont le but ultime est de permettre à Abdelaziz Bouteflika de rester encore Président pendant les 5 années à venir. Pour l’UNJA, le 4e manat n’est plus une supputation ou une hypothèse en attente d’une confirmation officielle. Le 4e mandat est une réalité politique qui s’impose. C’est du moins le message de cette affiche qui glorifie Abdelaziz Bouteflika et le présente comme étant le seul homme capable de garantir la stabilité en Algérie.

Cette affiche apparaît également à Alger au moment où plusieurs informations circulent sur une probable annonce officielle de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle du 17 avril prochain. L’UNJA a-t-elle reçu ainsi des instructions d’en haut qui confirment l’engagement d’Abdelaziz Bouteflika dans la crouse à la présidentielle ? C’est fort probable.