La présidentielle 2014 c’est pour bientôt, et déjà les rumeurs vont bon train sur les candidats pré-déclarés et présupposés. Le terrain de jeu de ces « on dit » est devenu les réseaux sociaux. Algérie-Focus a sondé les rues, le web et parfois les hautes sphères du pays et vous a compilé ces rumeurs les plus reprises en Algérie. 

1 – Abdelaziz Bouteflika et sa candidature

Les principales rumeurs tournent autour du Président de la République. Ce mystérieux chef de l’Etat intrigue par son silence et son absence. Surtout à quelques mois de l’élection présidentielle d’avril, sa non-déclaration de candidature agace et laisse place à toutes les rumeurs. Bien entendu la numéro 1 est que le Président se prépare pour un 4e mandat. Tout le monde l’annonce en trombe, surtout depuis que certains acteurs de la scène politique se présentent en porte-parole, quitte à s’avancer trop vite à l’instar d‘Amar Saâdani, qui annonçait la candidature de Bouteflika avant l’heure, ou d’Amar Ghoul qui a commencé à récolter des signatures… également avant l’heure !

A cette première s’ajoute bien entendu celle selon laquelle Abdelaziz Bouteflika annoncerait qu’il ne se présentera pas.

Taoufiq! RT @ZouM__ RT @7our Situation mouvante en #Algérie. Rumeurs que #Bouteflika aurait renoncé au 4ème mandat. »

— ibnkafka (@ibnkafka) February 11, 2014

Cette semaine la théorie a inondé le fil twitter concernant l’Algérie. Sans source solide, la rumeur vient de s’essouffler.

2 – Saïd Bouteflika arrêté !

Dans la famille Bouteflika je demande le frère : Saïd. Ce dernier est dans l’oeil du cyclone médiatique ces derniers jours. Avantage ou inconvénient ? L’Agérie n’a jamais autant parlé de Saïd Bouteflika. Après les rumeurs concernant son passé, ses mœurs légères et son implication dans des affaires de corruption, il serait maintenant en état d’arrestation ! Ces soi-disantes affaires de corruption lui auraient valu d’être récemment arrêté. Une mise à l’épreuve qui arriverait alors que le cercle présidentiel et le Général Toufik sont engagés dans une guerre de pouvoir. Son arrestation ferait partie de la stratégie des services de renseignements qui souhaiteraient bloquer le 4e mandat d’Abdelaziz Bouteflika.


3 – L‘acteur Othmane Aliouat président !

Le célèbre acteur de la série serait également candidat. Ce n’est pas lui qui le dit mais son entourage. Des sources proches de Othmane Aliouat indiquent que ce n’est plus qu’une question de temps. De plus sa page Facebook, créée par des fans indique que l’acteur serait sur le point de s’exprimer dans une vidéo. Justement l’un des administrateurs de la fameuse page avait indiqué au quotidien arabophone El Bilad qu’il ferait une déclaration au sujet de sa candidature. Les plus grands admirateurs de l’acteur attendent impatiemment cette intervention qui viendra confirmer ou démentir cette drôle de rumeur.

4 – Une belle actrice algérienne veut se présenter à l’élection présidentielle

Célia Sadi a découvert en même temps que les Algériens qu’elle était candidate à l’élection présidentielle d’avril 2014. En effet plusieurs groupes Facebook et forums ont relayé une rumeur selon laquelle  l’actrice d’origine kabyle se présentait. Une information ahurissante étant donné qu’elle n’est même pas éligible à l’élection car âgée de 22 ans elle est donc trop jeune pour se présenter. La Constitution exige que le candidat doit être âgé au minimum de 40 ans, ce qui n’est pas vraiment son cas. L’actrice a tout de même publié un démenti sur sa page Facebook pour ceux qui n’avaient pas compris…

//

5 – Les voix achetées par Ali Benflis

Ali Benflis a quant à lui été victime de Youtube. Une vidéo qui date de 10 ans lui a valu une sérieuse crise de confiance avec les Algériens. La vidéo en question montre Ali Benflis en 2004, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle, on le voit parler « d’enveloppe » et d’argent, lorsqu’il évoque le déploiement de ses équipes de campagne en région pour convaincre les électeurs de voter. Ces quelques images ont suffi pour faire accuser l’ex-candidat de triche et de corruption. En fait, il s’est avéré que cette vidéo était l’extrait d’un documentaire sur Benflis tourné à l’époque pour être diffusé en France. Le candidat parlait seulement d’organisation de ses permanences en région..

S’il fallait trouver une explication à l’émergence d’autant de rumeurs, il faudrait la résumer avec ce tweet :

Notez cet article