Pour la première fois en Algérie, l’implant contraceptif est disponible dans toutes les pharmacies, et ce depuis le mois de mai. Vendredi 13 juin, des spécialistes en gynécologie ont présenté ce produit innovant en présence du Laboratoire MSD, lors d’une conférence de presse.

C’est en présence de Mourad Derguini, Professeur chef de service de Gynécologie au CHU de Kouba, du Dr. Karima Battahar, gynécologue-obstétricienne à Strasbourg (France), et du Dr. Nicolas Castaing, gynécologue-obstétricien et chirurgien à Sèvres (France) que le premier implant contraceptif à être commercialisé en Algérie a été présenté.

Cette méthode de contraception de longue durée se nomme Implanon NXT. L’implant est produit par les laboratoires MSD et est disponible dans les pharmacies algériennes pour 9 300 Dinars.

Pour le lancement de ce produit, plus de 1 000 gynécologues algériens ont été formés à effectuer la prescription, la pose et le retrait de l’Implanon NXT, qui est « un acte médical » a t-on rappelé lors de cette conférence de presse.

En Algérie, plus de 60% des femmes utilisent un moyen de contraception. Parmi ces femmes contraceptées, 54% sont d’accord pour changer leur moyen actuel de contraception contre un meilleur contraceptif. Implanon NXT présente donc une alternative sérieuse de par son efficacité, sa discrétion, et son prix.

L’implant, qu’est ce que c’est ?

Selon une étude, seulement 6% des algériennes connaissent la méthode contraceptive de l’implant. L’implant, c’est un petit bâtonnet de la taille d’une allumette (4cm sur 2 mm) qui se place dans le bras, sous la peau. Il est donc invisible et indolore. Il secrète une hormone (l’étonogestrel) qui, diffusée dans l’organisme par le sang, empêche l’ovulation.

Il doit être placé par un médecin habilité. La mise en place se fait sous anesthésie locale et dure quelques minutes.

L’implant peut modifier le profil des saignements, de manière différente chez chaque femme. Il est ainsi recommandé de réfléchir au moyen de contraception le plus adapté d’un point de vue strictement personnel.

L’implant, un contraceptif très efficace et sans contrainte

L’intérêt majeure de l’implant est d’être une contraception de longue durée, qui assure aux femmes jusqu’à 3 ans de tranquillité.

C’est également, selon les sources médicales, le moyen contraceptif le plus efficace. Il est également plus économique que la pilule. La pose d’un implant ne nécessite pas d’examen gynécologique, et une fois placé, il est invisible, ce qui en fait donc un moyen de contraception discret.

Contrairement à la pilule, l’efficacité contraceptive de l’implant est également efficace chez les femmes souffrant d’obésité, et ce pendant 2 ans. L’implant est adapté aux femmes qui allaitent, dès la sortie de la maternité. Enfin, dès le retrait de l’implant, le retour à la fertilité est rapide, en quelques semaines. L’implant peut être retiré à n’importe quel moment.

Lors de la conférence de presse, le laboratoire MSD a également annoncé qu’il mettrait sur le marché algérien un autre nouveau moyen contraceptif, l’anneau vaginal, et ce dès 2015 .

Cependant, comme il a été rappelé lors de cette conférence, la meilleure contraception reste celle que l’on choisit !

Notez cet article