Sellal confirme le limogeage du PDG de Sonatrach

0
189

La compagnie nationale d’hydrocarbures Sonatrach traverse une nouvelle zone de turbulences. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal, lors de sa visite d’inspection dans la wilaya de Constantine, a confirmé le limogeage du PDG de Sonatrach. Dans une conférence de presse animée au terme de sa visite de travail,  Sellal a confirmé cette décision sans fournir davantage d’explications, a-t-on appris samedi après-midi.

Le Premier ministre n’a pas révélé les motifs de ce limogeage qui intervient dans un contexte médiatique fortement marqué par le crash du vol AH 5017. Il est à préciser que plus tôt dans la journée, l’agence britannique Reuters avait annoncé aussi le limogeage du P-DG de la compagnie pétrolière nationale Sonatrach, Abdelhamid Zerguine. Reuters s’est appuyée sur une source interne à Sonatrach pour révéler cette information. Toujours selon Reuters, c’est le vice-président chargé de la branche Amont a été nommé comme intérimaire.

Mais pourquoi limoger maintenant Abdelhamid Zerguine ? A cette question, très peu de sources ont daigné fournir une réponse précise. Il faut dire que Zerguine a été très contesté par de nombreux cadres de l’entreprise en raison de sa politique salariale. Les pétroliers du sud notamment ceux des sites de production de Hassi R’mel, le plus grand champ gazier en Algérie, avaient également dénoncé la gestion de Sonatrach mise en oeuvre par Zerguine. Mais ce dernier avait hérité d’une situation très difficile en raison des scandales de corruption qui ont ébranlé la stabilité de Sonatrach. Des scandales hérités de l’ère de Chakib Khelil où de gros contrats pétroliers avaient été conclus moyennant des commissions secrètes offertes à des hauts dirigeants algériens.