Le président de la FIFA a réagi ce lundi matin à la mort d’Albert Ebossé, l’attaquant de la JSK qui a perdu la vie sur la pelouse du stade du 1er-novembre à Tizi Ouzou après une rencontre face à l’USMA samedi soir.

C’est sur son compte personnel Twitter que le président de la Fédération internationale du football (FIFA), la plus haute instance de ce sport, a partagé sa tristesse et son amertume ce lundi matin. Jospeh Blatter a ainsi qualifié d' »intolérable » la mort d’Albert Ebossé, l’attaquant camerounais de la JSK, survenue samedi soir à Tizi Ouzou à la fin de la rencontre opposant le club kabyle à l’USMA et comptant pour la 2è journée du Championnat. Le meilleur buteur de la saison passée est décédé des suites d’un traumatisme crânien certainement causé par le jet de projectiles des supporters de la JSK, déchaînés après la défaite deux buts à un de leur équipe, jouant à domicile.

« Stop à la violence ! »

Utilisant son pseudo @SeppBlatter, le patron de la FIFA a ainsi écrit : « Intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur. Stop à la violence ! » Président de la FIFA depuis 1998, Joseph Blatter a fait de sa priorité la lutte contre la violence à l’extérieur et à l’intérieur des stades de football du monde entier ainsi que contre le hooliganisme. S’il a réussi des résultats probants dans certains pays touchés par ce fléau, notamment au Royaume-Uni, il reste encore beaucoup à faire en Algérie.

 

Allez plus loin :

Mort d’Albert Ebossé : Tous les matchs de la 3è journée de Championnat suspendus

Mort d’Albert Ebossé : Le stade du 1er-novembre à Tizi Ouzou fermé « jusqu’à nouvel ordre »

 

Notez cet article