Les Tunisiens ont été sortis en quart de finale de la CAN 2015 après un match des plus agités contre la Guinée équatoriale. Pour eux, l’arbitre, visiblement en faveur de leurs adversaires, a sifflé un pénalty imaginaire.

C’est avec les yeux rougis que les joueurs tunisiens sont apparus à la sortie des vestiaires. Certains comme Ahmed Akaichi avait même du mal à retenir leurs larmes. “C’est dommage, ce n’est pas normal de jouer comme cela”, a-t-il déclaré la gorge serré. “L’arbitre a tout fait pour que la Guinée gagne!”.

Éliminés de la CAN 2015 par le pays hôte, la Guinée équatoriale, après un quart de finale des plus houleux, les Aigles de Carthage ont bien du mal à cacher leur colère. Alors qu’ils menaient au score dans les arrêts de jeu, l’arbitre de la rencontre, le Mauricien Rajindraparsad Seechurn, a sifflé un pénalty pour une faute inexistante dans la surface. Un coup de sifflet qui a permis au Nzalang Nazional d’égaliser puis de prendre l’avantage en prolongation sur un coup de franc, lui aussi très litigieux.

Lire l’intégralité de l’article sur France24