Dans une mise au point, publiée sur sa page Facebook, Abderrezak Mokri, président du parti islamiste Mouvement de la société pour la paix (MSP), a tenu à expliquer à ses partisans et aux citoyens algériens que sa réunion, tenue vendredi dernier, au siège du parti avec un ensemble d’élues locales du MSP n’a, à aucun moment, tourné autour de l’émancipation de la femme et la nécessité de sa révolte contre l’autorité de son mari. Le président du MSP, révolté par la «fausse interprétation de son intervention », notamment par l’ENTV, a précisé que le thème de la rencontre concernait « le rôle de la femme dans la vie politique ».

 Le président du MSP est revenu sur une vidéo, diffusée par l’ENTV et qui a créé le buzz sur les réseaux sociaux, laissant croire que M.Mokri tentait de convaincre les femmes de se révolter contre l’autorité de leurs maris et de se libérer de leur emprise. « Cet extrait de ma conférence, qui a suscité une large polémique sur le web, a été choisi pour me nuire et me faire dire des propos qui ne sont pas les miens. Heureusement que nos fidèles partisans et les citoyens algériens connaissent nos valeurs et nos principes », écrit le président du MSP sur sa page Facebook. M. Mokri a précisé que le thème de la conférence portait sur le rôle capital de la femme dans la vie politique et la nécessité de déjouer « le plan du pouvoir en place qui désire instrumentaliser les femmes et restreindre leur rôle », a-t-il ajouté.

Advertisement

Le président du MSP a mis l’accent sur le rôle complémentaire entre l’homme et la femme et sa participation « précieuse » dans la vie politique et civile. Au passage, M. Mokri a remercié tous les Algériens qui ne sont pas tombés dans le piège des interprétations hâtives. «La société algérienne se porte très bien, les citoyens sont très conscients. Les chaînes qui ont fabriqué la vidéo de ma conférence ne sont pas arrivées à atteindre leur but », conclut-il.

Nourhane S.