L'ex-ministre et candidat à l'élection présidentielle d'avril de 2014, Ali Benouari affirme, dans une déclaration à Algérie-Focus, qu'il ne compte pas ester en justice le ministre de l'Intérieur en déposant une plainte devant des juridictions internationales suite au refus d'accepter le dossier d'agrément de son parti Nida El Watan. Ceci dit, il a, pour l'heure, refusé de nous fournir la moindre information concernant l'attitude qu'il compte adopter face à ce qu'il a qualifié, auparavant, d“une entrave d’un genre inédit”. 

 

Advertisement