jeudi, une grosse panne d’internet a déconnecté une bonne partie d’Alger-centre du reste du monde. Une énorme panne qui a porté préjudice à de nombreux foyers et entreprises. Une grosse panne due à un « acte de sabotage », accuse Algérie.Télécom. Une accusation très grave. Mais, pour l’heure, Algérie-Télécom ne donne aucun détail sur l’identité réelle des auteurs de cet acte de sabotage.  

« Le réseau de téléphonie et internet subit des perturbations depuis le début de la matinée de jeudi dans l’est d’Alger suite à un acte de sabotage sur des équipements d’Algérie Télécom à Kouba », accusent des responsables d’Algérie-Télécom dans une déclaration diffusée par l’APS.  Le directeur de la communication d’AT, Abdelmalek Touati, a précisé, quant à lui, que cet incendie a été « provoqué au niveau d’une chambre technique située au niveau de la commune de Kouba ».  « Cet acte de sabotage a perturbé le réseau de téléphonie et internet en fibre optique et en cuivre dans plusieurs quartiers de la capitale », a-t-il ajouté.

Advertisement

« Aussitôt alerté, les services techniques d’AT ont procédé aux travaux de réparation en vue de rétablir le réseau », rassure le même interlocuteur selon lequel le rétablissement progressif des services « est en cours et la situation devrait se normaliser avant la fin de la journée ».

Pour rappel, Mercredi, Alger a subi aussi une grosse panne d’internet qui a duré presque toute la journée. Cependant, d’après Algérie-Télécom, ces perturbations ont été « causées par des opérations de maintenance et de basculement vers de nouveaux équipements destinées à moderniser le réseau ».