Le géant français Alstom a annoncé jeudi avoir signé un contrat d’environ 80 millions d’euros avec l’Algérie pour l’extension du tramway de Constantine.

Alors que l’Etat algérien a déclaré en début d’année mettre en suspens la réalisation de plusieurs infrastructures dans le domaine du transport public, les travaux d’extension de la ligne de tramway de Constantine auront bien lieu. Alstom, qui a achevé la première ligne du tram de Constantine au cours de l’été 2013, a remporté la mise. La société française a annoncée jeudi 30 juillet qu’elle va étendre la ligne de tramway de 8 kilomètres, la portant ainsi à 18 km, dans le cadre d’un consortium.

Le contrat, attribué par l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA), accorde environ 80 millions d’euros à Alstom pour la conduite des travaux. Le partenariat charge Alstom de fournir le système intégré, les voies, les caténaires, les systèmes de télécommunication et de signalisation ainsi que l’équipement pour la billetterie, précise l’entreprise française dans un communiqué. Le contrat prévoit également la fin de l’extension du tramway de Constantine d’ici trois ans.

Livraison de trains

Alstom, présent en Algérie depuis plus de 60 ans, planche également sur un autre projet dans le pays. Le géant français a annoncé mercredi la livraison de 17 trains Intercités à la société nationale des transports ferroviaires (SNTF) pour la coquette somme de 200 millions d’euros.

Notez cet article