Hommage/ Une salle de réunion de l’ONU baptisée au nom d’un diplomate algérien décédé       

0
460

Une salle du siège de l’ONU, à New York, vient d’être baptisé du nom d’un diplomate algérien décédé. Il s’agit de la salle de réunion du secrétariat du Groupe des 77 et de la Chine qui s’appelle, désormais, «Abderrahmane Merouane», rapporte l’APS qui cite des sources onusiennes.

Pour rappel, ce diplomate de carrière est décédé, il y a trois ans, au mois d’août de l’année 2012. Il était alors ambassadeur au Nigeria depuis le 11 janvier 2011, dernier poste diplomatique qu’il occupait. Son décès est survenu alors qu’il était en vacances en Algérie. Son état de santé s’était soudainement détérioré. Evacué vers l’hôpital d’El Kettar, il s’est avéré que le diplomate a succombé au paludisme.

Avant d’être nommé ambassadeur au Nigeria, Abderrahmane Merouane, était consul d’Algérie à Besançon, en France. Ayant exercé en tant que diplomate depuis de nombreuses années, celui-ci est arrivé à occuper le poste de membre du Comité du Fonds spécial Perez Guerrero pour la coopération Sud-Sud. Et c’est à ce titre que ce même comité a décidé de lui rendre hommage, en attribuant son nom à la salle en question.

Notons que les institutions affiliées à l’ONU prennent souvent l’initiative de donner des noms de diplomates à des salles afin de perpétuer leurs noms, notamment ceux dont le travail est jugé utile pour ces institutions onusiennes.

Elyas Nour