L’opération de bancarisation de l’argent de l’informel n’a pas atteint le rythme souhaité. Le gouvernement réfléchit à un autre moyen pour capter ces énormes fonds, d’autant plus que le pays en a grandement besoin au vu des prix actuels du baril de pétrole et des prévisions qui annoncent le maintien de cette tendance à la baisse. Parmi les solutions envisagées, celle qui consiste à adopter de nouveaux billets banques.

Selon diverses sources, l’option est à l’étude au niveau du gouvernement. Ça serait le seul moyen efficace pour forcer les barons de l’informel à mettre leur argent dans les banques. Il faut rappeler que le ministère des Finances a accordé à ces derniers jusqu’à la fin de l’année prochaine pour déposer leurs fonds dans les banques afin de bénéficier d’une taxation unique de 7%, sans risque de poursuites judiciaires ni de redressement fiscale. Passer ce délai, la réglementation en vigueur leur sera appliqué.

Ces nouvelles mesures ont été mises en application depuis le début du mois d’août dernier. Mais apparemment et contrairement à ce qu’affirment les responsables du secteur financier, il n’y a pas foule au niveaux des guichets de banques. Ce qui a poussé les autorités à réfléchir à changer les billets de banques.

Elyas Nour  

Notez cet article