L’armée algérienne déjoue une tentative de faire entrer des armes par les frontières Sud. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère de la défense nationale dans un communiqué. « Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar (6ème région militaire), a déjoué, le 16 septembre 2015, une tentative d’introduction d’un lot d’armes et de minutions », lit-on dans le communiqué.

« L’opération, qui a eu lieu suite à une patrouille de ratissage menée près de la localité frontalière de Timiaouine, a permis la récupération de deux (2) pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, deux (2) fusils mitrailleurs de type (RPK), un (1) lance-roquettes de type (RPG-2) et une importante quantité de minutions et de roquettes », ajoute le document.

Il y a trois jours de cela, d’énormes quantités d’armes ont également été saisies à Bordj-Badji Mokhtar. Une opération menée le 14 septembre a permis de « récupérer de minutions (onze pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, un fusil mitrailleur de type FMPK, quatre fusils semi-automatiques de type Simonov), et la saisie de 46 grenades, 2.830 balles de différents calibres et 46 détonateurs ».

Régulièrement, l’armée annonce de nouvelles saisies d’armes et de munitions. Ce qui illustre la multitude de tentatives de faire entrer des armes en Algérie.

Essaïd Wakli