« Zéro papier » administratif à retirer auprès des institutions et administrations algériennes en 2016 ! C’est la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, aux Algériens.

« Le citoyen pourra, depuis son domicile et grâce à Internet, formaliser un dossier et se faire établir le document administratif qu’il souhaite », explique à ce propos Noureddine Bedoui lors d’une visite de travail effectué, lundi, à Constantine.

« Ce n’est pas une utopie, mais bel et bien un objectif que l’Etat algérien va concrétiser à partir de 2016 grâce au numéro national d’identification institué dans le cadre du système biométrique dans la concrétisation de l’objectif zéro papier », assure encore le ministre de l’Intérieur, selon lequel l’Etat « oeuvre avec les moyens humains et matériels nécessaires à améliorer le service public, pas seulement à l’état-civil, mais également dans d’autres secteurs comme la santé, l’habitat, l’éducation ou le travail, en éliminant le volume encombrant que le citoyen doit fournir ».

Pour l’heure, sur le terrain, plusieurs mesures ont été adoptées pour amoindrir les « misères bureaucratiques » que subissent les Algériens, notamment au niveau de l’obtention du passeport biométrique. Cependant, de nombreux dysfonctionnements sont à déplorer au niveau de plusieurs services de l’administration algérienne, notamment en ce qui concerne les procédures nécessaires pour créer une entreprise. 

Notez cet article